Forestine est un studio de création d’imprimés dessinés
par Annabelle Vermont pour le secteur de la mode et de la décoration.

Electron libre au parcours éclectique et à l’énergie créative débordante, Annabelle Vermont, après une formation de stylisme et de modèlisme, étudie l’architecture d’intérieur et obtient un DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués). Pendant 2 ans, elle travaille dans l’aménagement et le concept de magasins et de boutiques. Elle part ensuite vivre à Montréal où elle collabore avec une scénographe et  en parallèle apprend la sérigraphie .  Depuis son retour en France, elle se consacre à la création de motifs au sein de son studio Forestine.

Tous les motifs sont dessinés à la main et colorés avec le plus grand soin.

« Dans Forestine il y a Forêt… Mon but, mon désir, est de valoriser toujours et encore le monde animal et végétal que j’aime associer. Forestine, c’est l’éloge de la nature. Dans le travail du motif, il y a cette notion d’infinité et d’abondance que l’on retrouve dans l’univers. La répétition sans fin, le déploiement infini. »

Clients : Ressource, Gerflor, Madelaine Road …

Forestine is a studio of prints drawn by Annabelle Vermont for the fashion and decoration sector.

Free electron on its eclectic journey and with overflowing energy, Annabelle Vermont, after finishing her studies in fashion design and scale modeling, studied interior architecture and received a DSAA (superior degree of applied arts).   She worked in layout design and concept for stores and boutiques for 2 years, and then left France to live in Montreal where she collaborated with a set designer and at the same time learn silkscreen printing.  After her return to France, she devoted her time to the creation of motifs in Forestine studio.
All of the motifs are hand-drawn and colored with the greatest care.

« Within Forestine there is a Forest… My goal, my desire, is to always accentuate and bring value to the animal and plant worlds, which I love bringing together.  Forestine is an accolade to nature.  Within the work on the motif there is this notion of infinity and abundance that one finds in the universe. Endless repetition and ever expanding. »